Les Avantages de l'alternance

L’Alternance est outil de recrutement très efficace pour faire face à vos besoins de mains-d’œuvre qualifiées et à la pénurie de compétences sur vos métiers.

Faire le choix de l’alternance pour vos futurs collaborateurs c’est faciliter leur intégration dans votre entreprise et leur permettre d’acquérir des savoir-faire spécifiques. Cela favorisera leur embauche en toute confiance à l’issue de sa formation.

Recruter un alternant .
Les Avantages de l'alternance

Une solution de recrutement adaptée à vos besoins

Le profil des candidats à l’alternance s’est progressivement élargi au cours des différentes réformes. Le contrat d’apprentissage est ainsi ouvert depuis 2019 aux candidats jusqu’à 30 ans et sans limite d’âge pour certains profils de salariés. De son côté, le contrat de professionnalisation est également accessible sans limite d’âge pour les demandeurs d’emploi.

"  La durée de nos formations en alternance varie de 12 mois minimum à 24 mois maximum et cela vous permet d’accompagner l’intégration de vos futurs salariés et de suivre leur évolution en conditions de travail  " 

Le contenu et l’organisation de nos formations en alternance s’ajustent aux problématiques de recrutement que rencontrent les entreprises sur leur secteur d’activité.

Une solution de recrutement adaptée à vos besoins
Une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Adapté aux besoins des entreprises qui font face à un besoin immédiat de recrutement, l’alternance est aussi un moyen de préparer l’embauche à terme de salariés compétents pour répondre à des besoins futurs.

"  Recruter un jeune en alternance est une bonne façon d’anticiper sur la croissance de l’entreprise  "

Recruter un jeune en alternance est une bonne façon d’anticiper sur la croissance de l’entreprise, sans prendre le risque de la fragiliser financièrement car l’employeur n’est pas tenu de proposer une embauche à la fin du contrat d’alternance.

La formation en alternance peut représenter un investissement en vue de préparer une embauche à terme en CDI pour répondre aux objectifs de développement de l’entreprise.

Une maîtrise des coûts salariaux

La formation d’un salarié en alternance permet à l’entreprise de réaliser des économies substantielles en comparaison de l’embauche d’un salarié classique. Pour compenser l’effort consenti dans la formation des alternants, les contrats en alternance proposent des niveaux de rémunération minimale inférieurs à ceux du salariat de droit commun et l’entreprise ne comptabilise pas ses alternants dans le calcul des effectifs (et des obligations qui en découlent).

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, le niveau de rémunération minimale d’un apprenti représente de 27 à 78% du Smic selon l’âge du candidat et son niveau de qualification à la signature du contrat : de 27% du Smic pour un apprenti mineur en 1ere année à 78% du Smic pour un apprenti de 21 ans et plus en 3eme année.

Le contrat de professionnalisation encadre également la rémunération des alternants : entre 65% du Smic au minimum pour un bachelier de moins de 21 ans à 85% du salaire minimal conventionnel de branche pour un candidat âgé de plus de 26 ans.

Le bénéfice d’aides et exonérations spécifiques

Le bénéfice d’aides et exonérations spécifiques

En contrepartie des efforts consentis par l’entreprise pour la formation de salariés en alternance, un ensemble d’aides et d’exonérations permet de diminuer le coût de l’alternance pour l’employeur.

Les contrats d’apprentissage

Les contrats d'apprentissage permettent ainsi à l’entreprise de bénéficier d’une aide régionale, d’exonération totale ou partielle des charges sociales du contrat (en fonction de la taille de l’entreprise) et du crédit d’impôt apprentissage. La formation pédagogique des maîtres d’apprentissage, responsable des candidats dans l’entreprise, est couverte par la cotisation à la formation professionnelle continue.

Les contrats de professionnalisation

Les contrats de professionnalisation ouvrent droit pour l’entreprise à un allègement des cotisations patronales sur les bas et moyens salaires, à une exonération totale des cotisations patronales si l’alternant est âgé de 45 ans et plus, et à une aide à l’embauche des candidats de 26 ans et plus ou des demandeurs d’emplois.

Act Business School vous accompagne

Act Business School vous informe, vous accompagne et oriente vos démarches de recrutement en alternance en fonction de vos besoins.

Notre savoir-faire et notre expertise des OPCO

Notre savoir-faire et notre expertise des OPCO, qui ont la charge de collecter les obligations financières des entreprises en matière de formation professionnelle. Organisés par branche ou par secteur d’activité, ce sont des acteurs clés pour informer les entreprises sur les modalités de mise en place de l’alternance propres à leurs activités

act bs vous accompagne

Réseau de « Point A »

Les chambres de commerces et d’industrie ont développé au niveau national un réseau de « Point A » qui proposent un accompagnement des employeurs dans leurs démarches de recrutement en alternance. Répartis sur l’ensemble du territoire, les Points A mettent à disposition des entreprises des conseillers dédiés à l’orientation et la formation en alternance.

Trouver de l'informations sur l'alternance

Plusieurs structures institutionnelles informent sur les modalités de l’alternance : chambres consulaires, missions locales, PAIO (Permanences d’Accueil, d’Information et d’Orientation) et évidemment Pôle Emploi peuvent aider l’entreprise dans son processus de recrutement.

Les organismes de formation en alternance sont aussi des acteurs locaux d’orientation et d’information à ne pas négliger.

Une simplification des démarches employeur

Une simplification des démarches employeur

Afin de faciliter les formalités administratives d’enregistrement des contrats en alternance, le Ministère de l’Emploi a mise en place un ensemble d’outils en ligne accessibles sur un site internet gouvernemental.

Pour simplifier ses démarches, l’employeur potentiel peut ainsi y télécharger les documents cadres nécessaires à son recrutement et enregistrer en ligne les formulaires de déclarations des contrats.

La simplification administrative va même plus loin au niveau du contrat d’apprentissage puisque la transmission au service d’enregistrement des pièces justificatives n’est désormais plus obligatoire. L’employeur doit simplement attester de la possession des pièces administratives nécessaires et les tenir à disposition en cas d’instruction dans le cadre d’un contrôle aléatoire.

RECRUTER EN CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Les aides

Ce qu’il faut savoir sur LA NOUVELLE AIDE 2020
Le plan de relance en faveur de l’apprentissage : coût minime pour les entreprises !

Le recrutement d’un apprenti entre le 1er juillet et le 28 février 2021 permettra aux entreprises de bénéficier d’une aide à l’embauche conséquente, annonce le gouvernement. De quoi réduire voire supprimer les coûts d’un apprenti au sein d’une entreprise. L’objectif : maintenir la dynamique apprentissage !

Le 4 juin, le Président de la République, les partenaires sociaux ainsi que la ministre du Travail et le ministre de l’Economie et des Finances, se sont réunis afin de mettre en place le plan de relance massif à l’apprentissage. En effet, les entreprises embauchant un apprenti du CAP à la licence professionnelle, entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, se verront attribuer des aides à hauteur de :

5000 € pour les mineurs

8000 € pour les majeurs
(de 18 à 30 ans)

Une aide qui sera accordée à toutes les entreprises sans condition requise pour les PME de moins de 250 salariés. Concernant les autres entreprises, celles-ci devront justifier de l’obligation légale de 5% d’alternants au sein de leurs effectifs.

Avantages

Avantages

Les avantages de cette aide pour les entreprises :

· Le coût est nul pour l’embauche d’un étudiant de 20 ans ou moins
· Le coût représente environ 175€ pour un étudiant entre 21 et 25 ans
· L’aide sera versée dès que le contrat d’apprentissage sera signé
· Le coût d’un apprenti devient moins important que le coût d’un stagiaire longue durée

Les avantages de cette aide pour les étudiants :

· Le délai des étudiants pour trouver une entreprise est allongé (6 mois pour signer un contrat)
· L’établissement sera financé pour le jeune n’ayant pas d’entreprise jusqu’au 28 février
· L’aide au premier équipement professionnel qui autorise désormais l'achat d'un ordinateur

Nous vous accompagnons !

Nous vous accompagnons !

Act Business School propose un panel de formation complet (bac+2 à bac+5) pour intégrer une entreprise. Chaque formation peut être effectuée en contrat d’apprentissage !
Nous accompagnons les entreprises dans la recherche, la sélection et l’embauche des apprentis

Ces aides vont permettre aux étudiants de ne pas se retrouver lésés par cette situation. En effet, ils pourront mener à bien leurs études en intégrant une structure professionnelle pour se former. De plus, elles présentent un réel avantage pour les entreprises, puisqu’elles permettront d’embaucher un apprenti à coût 0.
De quoi encourager les entreprises à intégrer des contrats d’apprentissage au sein de leurs équipes !

Vous souhaitez accueillir un apprenti au sein de votre entreprise, déposez une offre !
N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur :
www.act-business-school.com

Vous êtes étudiant et vous souhaitez effectuer vos études en contrat d'apprentissage ?

Faites une demande de documentation ou déposez votre candidature !

demande de documentation dossier de candidature

Comment faire la demande de cette prime ?

L’employeur envoie le contrat d’apprentissage signé à l’opérateur de compétences (Opco) dont il dépend.
Si le document comporte bien les deux signatures et le visa du centre de formation d’apprentis, l’Opco est en mesure de l’enregistrer, permettant ainsi de déclencher l’aide versée chaque mois par l’Agence de services et de paiement (ASP).
Le versement est ensuite automatique, dès lors que l’employeur transmet bien la DSN (déclaration sociale nominative) de l’apprenti tous les mois, par voie électronique.

Juin marque le début de la grande période des recrutements

L’annonce de cette nouvelle aide coïncide avec le début de la grande période de recrutements des jeunes alternants, qui s’étale de juin à octobre. Le gouvernement a également prévu un coup de pouce pour les jeunes, avec des équipements pour se former à distance et un allongement de durée pour trouver un contrat.

Les aides à l’embauche

Les aides forfaitaires de Pôle emploi et de l’État pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus, et de 45 ans et plus sont maintenues en 2019.

Comment faire la demande de cette prime ?
Combien gagne-t-on en contrat d'apprentissage ?

Combien gagne-t-on en contrat d'apprentissage ?

Le salaire de l'apprenti en 2020

Un apprenti se forme en gagnant de l'argent, à mi-temps entre l'entreprise et l'école.
Il signe un contrat d'apprentissage et perçoit une rémunération en pourcentage du SMIC …

Rémunération de l'apprenti par mois la 1re année
Avant 18 ans
27% du SMIC
18–20 ans
43% du SMIC
21–25 ans
53% du SMIC
416 €
662 €
816 €
Rémunération de l'apprenti par mois la 2e année
Avant 18 ans
39% du SMIC
18–20 ans
51% du SMIC
21–25 ans
61% du SMIC
601 €
785 €
939 €
Rémunération de l'apprenti par mois la 3e année
Avant 18 ans
55% du SMIC
18–20 ans
67% du SMIC
21–25 ans
78% du SMIC*
847 €
1 032 €
1201 €
En 2020, montant du SMIC BRUT mensuel : 1 540 €

(*) Soit 100% du SMIC ou le salaire le + élevé entre le Smic et le salaire minimum conventionnel>
background

AIDE FORFAITAIRE POUR L’EMBAUCHE D’UN DEMANDEUR D’EMPLOI ÂGÉ DE 18 ANS ET PLUS
8000,00€ AU MAXIMUM

L'apprentissage vous permettra de bénéficier d’ aides financières comme :

· Le crédit d’impôt : Vous pouvez bénéficier d’un montant de 1600 euros par an par alternant, cette somme pouvant atteindre 2200 euros pour les jeunes spécifiques (handicapés).
· L’exonération totale des charges salariales et patronales : Cette aide s’applique pour les entreprises de moins 11 salariés. Celles dont l’effectif dépasse les 11 employés, bénéficieront d’une exonération partielle.
· L’aide TPE jeunes apprentis est maintenant d’un montant de 5000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans, et à 8000 euros pour un majeur. Les entreprises de moins de 250 salariés n’auront aucune condition à remplir pour en faire la demande à l’inverse des plus de 250 salariés, qui devront atteindre 5% de leurs effectifs en apprentissage en 2021 pour ne pas se trouver dans l’obligation de rembourser la somme allouée.

Elle n’est soumise ni à cotisations de Sécurité sociale, ni à la CSG, ni à la CRDS

background

AIDE DE L’ÉTAT POUR L’EMBAUCHE D’UN DEMANDEUR D’EMPLOI ÂGÉ DE 45 ANS ET PLUS :
2 000 € POUR UN RECRUTEMENT EN CDD OU EN CDI

Aide de l'état de 2 000€ pour l'embauche d'un demandeur d'emploi de 45 ans et + en CDD ou CDI

Aide versée en 2 fois et cumulable avec celle de Pôle emploi.

Les conditions d’attribution et de versement de cette aide sont identiques à celles de l’aide forfaitaire de Pôle emploi. La demande s’effectue à partir du même formulaire.

LES AUTRES AIDES QUI PEUVENT S’AJOUTER

Aide de l'état aux groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification.

Aide de l'état aux groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification.

Qui organisent, dans le cadre du contrat de professionnalisation, des parcours d’insertion et de qualification destinés à des :

Jeunes de 16 25 ans

Jeunes âgés de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans qualification ou rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi ;

45 ans et +

Demandeurs d’emploi âgés de 45 ans et plus.

Montant de cette aide : 814 € par accompagnement et en année pleine.

Aide de l'AGEFIPH pour l'embauche d'une personne handicapée
4 000 € MAXIMUM.

Le montant de cette aide est proratisé au nombre de mois à compter du 6ème mois.

Aide à l'embauche d'un ultra-marin

Aide à l'embauche d'un ultra-marin

L’Agence d’Outre-mer pour la mobilité (LADOM) prend en charge les frais de déplacement DOM-Métropole et verse un complément de rémunération pour atteindre 100% du Smic.

Des exonérations étaient applicables aux contrats de professionnalisation bénéficiant à des demandeurs d’emplois âgés de 45 ans et plus ou conclus par des groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) avec des bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans. Ces exonérations sont supprimées et remplacées par la « nouvelle réduction générale »

Les exonérations de charges sociales patronales sont remplacées par la « nouvelle réduction générale »

Que recouvre la « nouvelle réduction générale » ?

Que recouvre la « nouvelle réduction générale » ?

Depuis le 1er janvier 2019, la réduction générale de cotisations patronales est étendue aux cotisations de retraite complémentaire obligatoire (Agirc-Arco). Et, à compter du 1er octobre 2019, elle sera applicable aux contributions d’assurance chômage, à l’exception des employeurs de contrats de professionnalisation qui peuvent l’appliquer depuis le 1er janvier 2019.

À compter du 1er octobre 2019, la réduction générale de cotisations patronales concernera les cotisations d’assurance maladie et de veuvage, la cotisation d’allocations familiales, la contribution de solidarité pour l’autonomie (CSA), le FNAL, les cotisations de retraite complémentaire obligatoire, la contribution chômage, la cotisation Accidents du travail – maladies professionnelles (AT-MP) sous certaines conditions (Code de la Sécurité sociale, art. L. 241–13).

Les employeurs de contrats de professionnalisation appliquent la « nouvelle réduction générale » de cotisations patronales renforcée dans sa version étendue aux contributions chômage, sans devoir attendre le 1er octobre 2019.

Vous souhaitez recruter un alternant ?

ACT BUSINESS SCHOOL vous aide à recruter l'alternant qu'il vous faut.

Contactez-nous